Les manipulateurs

Qui sont les manipulateurs?

Véritables terroristes du sentiment, sympathiques, séduisants, réservés ou carrément tyranniques, les manipulateurs empruntent différentes attitudes, utilisent diverses manœuvres pour parvenir à vous déstabiliser au point de ne plus vous sentir « vous-même ». Qu’il soit un parent, un conjoint, une connaissance, un collègue de travail ou même votre propre enfant, le manipulateur parvient à vous culpabiliser, vous dévaloriser et à semer en vous un doute profond au point d’en tomber malade. Nous aborderons comment, au nom du lien familial, d’une relation amoureuse ou d’un rapport professionnel, certaines personnes soumettent d’autres membres à leurs besoins en leur assurant par des faux principes moraux que cette domination est légitime.

Curieusement, la société actuelle — entreprises, administration, système éducatif et judiciaire — confie à ce genre de personnes des postes clé sans se préoccuper des dégâts psychologiques importants que ces personnalités pathologiques peuvent causer à leur concitoyens. Lors de cet atelier, nous permettrons à chacun de s’exprimer sur ses expériences et aborderons les tactiques concrètes pour s’en protéger.

Les divers angles qui peuvent être abordés sont :

« Diriger ou manipuler ? »

Dans le cadre professionnel, influencer, diriger, décider, ordonner, motiver, organiser sont les attitudes attendues de tout responsable. Cependant, certains dirigeants abusent de ce pouvoir légitimé pour semer le doute dans l’esprit des membres de l’équipe et ainsi la zizanie. La communication est dysfonctionnelle et induit la souffrance mentale des uns et des autres. Le manipulateur monopolise la parole en réunion et use couramment de démagogie. Les collaborateurs perdent leur énergie et démissionnent souvent du service.

« Amour familial ou pouvoir manipulateur ? »

Comment, au nom du lien familial, certaines personnes soumettent d’autres membres à leurs besoins en leur assurant par des faux principes moraux que cette domination est légitime. La culpabilisation, le chantage, les demandes inassouvies de témoignages d’amour et d’attachement, la mise en place d’une relation de dépendance sont monnaies courantes.

« Relation amoureuse ou conjugale avec un manipulateur. »

La relation conjugale avec un manipulateur engendre des confusions mentales et affectives importantes chez le conjoint. Celui-ci est l’objet de dévalorisations constantes, de culpabilisations tendancieuses, d’injonctions marquant la possessivité et le non respect malgré les apparences en public. Les enfants peuvent devenir prétexte à des chantages assurant le contrôle définitif. Le conjoint victime de la culpabilité protège pourtant celui ou celle qui le fait souffrir. La dépression nerveuse ou le divorce sont des issues malheureuses de cette relation dominant-dominé.