Communiquer sans manipuler

img 8 ina

La bonne communication n’est pas innée : elle s’acquiert grâce au modèle parental depuis l’enfance. Nous ne sommes donc pas tous doués pour communiquer de façon claire ou saine. À notre insu, notre façon de transmettre aux autres nos besoins, nos refus, nos griefs, n’atteint pas toujours son objectif. Au lieu de clarifier rapidement nos embarras, nous boudons, nous attendons silencieusement des marques d’intérêt, nous espérons des autres des signes de compréhension de nos besoins sans faire l’effort de demander,… Autant d’attitudes souvent mues par la peur de déranger, de créer un conflit, de ne pas être apprécié ou aimé… Si cette forme de communication peut parfois être efficace, elle est désagréable, désobligeante ou douloureuse pour les autres. Il est en effet plus facile de manipuler que de communiquer et s’exposer. Alors ne nous laissons pas aller à la facilité !

La conférencière Isabelle Nazare-Aga nous aide à observer certains biais de notre communication qui se sont transformés en manipulations, sans être « manipulateur » pour autant.

Isabelle NAZARE-AGA, thérapeute comportementaliste et cognitiviste à Paris puis à Cannes, anima depuis 1990 des groupes d’affirmation et d’estime de soi (elle est l’auteur de « Approcher les autres, est-ce si difficile ? » devenu « Sortez de votre coquille ») aux Éditions de l’Homme à Montréal). Elle a également écrit trois ouvrages sur les manipulateurs :
« Les manipulateurs sont parmi nous », « Les manipulateurs et l’amour » ainsi que « Les parents manipulateurs », toujours aux Éditions de L’Homme à Montréal.